La société minière allemande Bitcoin (BTC) Northern Bitcoin a signé un contrat portant sur l’achat de près de 5 000 plates-formes d’exploitation minière auprès de Bitmain et de Canaan Creative, a confirmé la société dans un communiqué de presse publié le 1er juillet.

Northern, dont le siège est à Francfort mais exploite un site en Norvège, vise à doubler sa capacité, actuellement à 55 petahashes par seconde.

L’expansion fait partie d’un plan d’échelle à long terme axé sur l’énergie durable qui a débuté la semaine dernière, ont expliqué des responsables, alors que le secteur minier Bitcoin est de plus en plus populaire et concurrentiel.

«L’acquisition du matériel recherché est un grand succès pour notre société», a commenté Moritz F. Jäger, CTO de Northern, dans un communiqué de presse.

«Avec le doublement de notre équipement minier quelques jours seulement après le début de notre développement à l’échelle mondiale, nous indiquons le rythme avec lequel nous visons à occuper une position de leader dans le secteur en pleine croissance de la blockchain dans les années à venir.»

L’annonce a été faite en même temps que le taux de hachage global du réseau Bitcoin a atteint un nouveau record. En date de lundi, leur nombre avait dépassé les 69 quintillions de hachage par seconde – comme l’a noté l’investisseur Kevin Rooke, dix fois plus de grains de sable que sur Terre.

Dans le même temps, Northern a ajouté qu’il chercherait à ouvrir de nouveaux sites à l’avenir dans des lieux encore inconnus.

La semaine dernière, l’opérateur minier américain Plouton Mining a également annoncé l’ouverture d’une nouvelle usine en Californie, qui devrait devenir la plus grande installation solaire en Amérique du Nord.

Selon Cointelegraph, les estimations actuelles estiment qu’environ 74% de l’activité minière mondiale dans le secteur des Bitcoins provient de sources durables.